introduction



vue angle bâtimentLe CAPTT intervient en soins et/ou en prévention. Selon la situation, notre offre consiste à étudier en première étape ce qui pose problème et ce qui peut se situer en tant que ressource pour changer. Il est fréquent de voir que les familles ont la capacité de se réorganiser dans  le sens d’une amélioration de la qualité de vie et que les résultats sont à la hauteur d’un engagement réfléchi et honnête dans ce sens.

D’autres situations nécessitent parfois des soins et plus de temps. Le CAPTT propose alors une forme d’aide qui est mise en discussion pour définir son cadre et sa portée.
Lorsque la personne concernée refuse de l’aide pour elle-même, nous pouvons aussi entrer en matière en tant que « conseil » auprès de personnes de l’entourage qui se trouvent être en souffrance face à une problématique d’addiction.

Notre approche (médico-psycho-sociale ) est une offre de soutien qui devrait permettre à toute personne de concrétiser ses propres aspirations d’existence libre et autonome.
Nous proposons en parallèle de consultations médicales, des prestations d’écoute, de réflexions, de recherche, d’accompagnement et d’orientation, dans un cadre de libre-adhésion. Cela signifie que la personne concernée définit ce qu’elle désire et que nous voyons ensemble  comment l’atteindre.

  • Les changements nécessaires font l’objet de réflexions, de choix d’étapes, d’essais et de mesures, de décisions partagées avec le personne concernée et son entourage si possible. 
  • Nous visons ensemble à rendre ces changements intéressants et profitables, dans une visée de redéploiement personnel.
  • Notre équipe s’implique avec chaque personne, elle s’astreint à offrir à chacune l’attention nécessaire pour pouvoir lui dire ce qu’elle pense et ce qu’elle préconise de chaque situation et événement à prendre en compte.


La famille et les proches font partie des ressources nécessaires à tout changement d’une telle nature. Ils participent à recréer une nouvelle base d’existence, même si beaucoup a déjà été fait auparavant.

Il compte alors que chacun veuille bien participer avec un état d’esprit constructif, quitte à définir clairement ce qui lui est possible ou impossible.

Le recours à la famille et aux proches doit être décidé par le patient lui-même, et la forme de communication est mise au point ensemble.

Pour entrer en contact et obtenir plus de détails sans engagement, des informations sont volontiers transmises par téléphone (o32/860 12 12) ou sur rendez-vous.

 

 


 

 
Infos

Jeu excessif

La Fondation Neuchâtel Addictions s'est vu confier le mandat de "lutte contre la dépendance au jeu pathologique" par le Département de la santé et des affaires sociales. Le programme de traitements du jeu excessif est actuellement offert par la Balise à la Chaux-de-Fonds et le Drop-in à Neuchâtel.

Pour tout renseignement sur le jeu:
032 886 86 86

+ d'infos